André Citroën, le visionnaire

Entre terre et ciel

A l'ouverture du Salon de l'auto de 1922, le 4 octobre qu' un avion inscrit le mot "Citroën" en lettres de fumée dans le ciel de Paris.

.

Le 17 décembre 1922, départ de Touggourt des autochenilles de la première traversée du Sahara en automobile, et le 7 janvier 1923 arrivée victorieuse à Tombouctou de la première traversée automobile du Sahara.

André Citroën crée un catalogue des pièces de rechange et un dictionnaire des réparations. Il lance le 27 juillet 1922 la première filiale à l'étranger, en Grande-Bretagne.

Ce n'est qu'en 1924, le 28 juillet, qu'est constitué la Société anonyme des Automobiles André Citroën.

Citroën devant le parcours effectué par ses auto-chenilles

Toujours en 1924, c'est la parution du premier "bulletin Citroën", mensuel destiné au réseau commercial et création des filiales à Bruxelles, Madrid, Genève, Copenhague, Amsterdam, Milan.
Présentation au Salon de Paris de la 5 CV trèfle (évolution de la 5 HP "petite Citron" de 1921) et de la B10, première des voitures "tout-acier".
C2 trèfle ctroën B10
Le 28 octobre, départ de Colomb-Béchar des huit autochenilles de la Croisière noire première croisière automobile trans-continental, véritable défi à la mécanique.
Citroën est fait chevalier de la Légion d'honneur. Il lance la fabrication de la première voiture pour enfant, la Citroënnette à pédales, réduction de la 5 CV. La même année, il réalise son second voyage aux USA.
Le 26 juin 1925, arrive la Croisière noire à Tananarive, après plus de 20 000 kilomètres à travers le continent africain.

 

 

Puis le 4 juillet, autre coup de tonnerre : à l'ouverture de l'exposition internationale des Arts décoratifs, le mot Citroën apparaît sur la tour Eiffel illuminée ! De 1925 à 1935, le monument arborera fièrement les couleurs des autos Citroën.